Trop de mails

Trop de mails

Si l’entreprise se veut être notre boite à bonheur, la boite mail, quant à elle devient notre boite à malheur !!

Notre messagerie au quotidien c’est : 88 mails reçus et 5 heures de notre temps ! Alors, si on profitait de cette période propice au télétravail pour prendre de bonnes habitudes ?

Bonheur au travail… vous voulez un axe d’amélioration ?

 Travailler l’utilisation intempestive et outrancière des mails.

Evitons que la communication, base même de la quiétude, ne devienne source de stress.

A l’origine, moyen de communication instantané, permettant de dialoguer en temps réel sans pour autant, être pendu au téléphone, le combiné dans une main, le stylo dans l’autre, en équilibre précaire au-dessus du bureau, le mail est devenu une solution de facilité. Preuve en est, la quantité de destinataires pour un même courriel, pourquoi ?

  • On met un max de personnes en copie. Intention louable ? Peut-être… Résultat déplorable ? sûrement ! En effet, on veut mettre dans la boucle, dès le début du dossier, l’ensemble des personnes qui auront, à un moment donné, un rôle à jouer. Mais à force de « répondre à tous », on reçoit toute la journée des courriels qui ne nous concernent pas, ou tout au moins pas encore.
  • On se rassure en transférant l’information. « Plus de gens auront connaissance du problème, plus de chances il aura d’être résolu ». On oublie juste de bien communiquer sur le « qui fait quoi… » .  Combien de sujets, objets de messages électroniques, ne sont au final traités par… personne ?
  • On délègue mais sans prendre soin de s’assurer que la personne a toutes les cartes en main pour agir. La formule « merci de faire le nécessaire » n’a jamais été aussi utilisée, elle commence à s’effilocher tellement elle est usée…
  • Et tout cela, sans compter les mails incomplets. Notre subconscient sachant qu’un autre mail peut suivre très facilement, notre cerveau ne fait plus l’effort de s’assurer que l’information est bien complète avant d’envoyer le message. Combien de mails commençant par « Oups, j’ai oublié.. » ?

Total, des boites de réception affichant plus de cent mails non lus… Ce ne serait pas un signal d’alarme ça, par exemple ?

Réduction empreinte carbone (post de Mégane Forestier), fluidité de l’info, temps gagné, zénitude, les raisons ne manquent pas pour réagir. Choisissons la nôtre et commençons à agir !! Réduisons nos mails !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code